Retour

Coup d'arrêt au projet de parc pour véhicules récréatifs à Trois-Rivières

Le conseil municipal de Trois-Rivières, présidé par le maire suppléant René Goyette, a fait volte-face dans le dossier du projet de parc pour véhicules récréatifs dans le quartier Sainte-Marthe.

Lundi soir, les élus ont retiré la proposition qui permettait à des promoteurs d'établir un quartier conçu pour accueillir ce type de véhicules sur la rue Saint-Hilaire.

C'est le conseiller municipal du district Sainte-Marthe, Daniel Cournoyer, qui a demandé au conseil municipal d'annuler le projet. Il affirme que la grande majorité des résidents des deux rues à proximité sont contre l'arrivée de ce parc.

« Au niveau des citoyens, pour bien les représenter avec le conseil, j'ai demandé au conseil de m'appuyer dans cette donnée-là, pour annuler le dossier tout simplement », expliqua M.Cournoyer à la sortie du conseil.

Déception

Le propriétaire du terrain, Marcel Gauvin, était présent au conseil municipal avec une pétition de 130 personnes favorables au projet selon lui.

Très déçu de la décision des élus contre son projet, il leur a ouvertement reproché de ne pas laisser le processus suivre son cours. M. Gauvin aurait aimé la tenue d'un registre pour que les citoyens se prononcent sur la question.

« Je ne sais toujours pas la raison pour laquelle vous avez décidé entre vous autres de dire non », lança-t-il aux élus. 

Soulagement

Quelques citoyens venus assister au conseil municipal étaient soulagés d'apprendre l'arrêt du projet. Un groupe s'était mobilisé contre l'idée d'un parc pour véhicules récréatifs prés de chez eux.

Ils craignaient une perte de tranquillité et une baisse de la valeur des propriétés avoisinantes.

D'après les informations de Marilyn Marceau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?