Retour

D'autres glissements de terrain à prévoir en Mauricie-Centre-du-Québec

Avec 81 glissements de terrain depuis le début de l'année, la région de la Mauricie-Centre-du-Québec dépasse largement le dernier record enregistré qui remonte à 2008. D'après des chiffres de la Sécurité civile, obtenus par Radio-Canada, il y en avait eu 45 dans la région à ce moment, ce qui était déjà étonnant, puisque l'on en compte une vingtaine tout au plus chaque année.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

L’année 2017 n’est pas encore terminée que l'on parle déjà d'un record et le nombre de glissements de terrain risque de continuer de grimper selon le directeur de la Sécurité civile en Mauricie-Centre-du-Québec, Sébastien Doire.

Cette situation s’explique principalement, selon les spécialistes, par la fonte tardive de de la neige combinée aux pluies abondantes du printemps.

La majorité des glissements de terrains survenus dans la région depuis le 1er janvier ont eu lieu entre la mi-mars et aujourd'hui.

Malgré tout, Sébastien Doire dresse un bilan positif des opérations printanières.

Plusieurs facteurs

Un chercheur en géosciences à la Commission géologiques du Canada, Didier Perret, indique que des glissements de terrain peuvent être le résultat de l'accumulation de plusieurs facteurs, même si bien souvent, la pluie est l'élément déclencheur.

Si les prévisions de pluies plus fréquentes et plus abondantes se concrétisent au cours des prochaines années avec les changements climatiques, plus de sensibilisation sera nécessaire selon les experts.

Les études démontrent que 40% des glissements de terrain sont causés par une intervention humaine qui a fragilisé le terrain.

Plus d'articles

Commentaires