Retour

De l'amiante et des moisissures dans une école de Saint-Étienne-des-Grès

Des travaux devront être faits en juillet prochain au pavillon Des Grès de l'école primaire Ami-Joie-et-des-Grès à Saint-Étienne-des-Grès, en Mauricie. ICI Radio-Canada a mis la main sur un rapport qui révèle la présence d'amiante et de moisissures dans le vide sanitaire de l'école qui regroupe des élèves du préscolaire et de la 1re année.

Un texte d'Amélie Desmarais

Le rapport, dont Radio-Canada a obtenu copie grâce à la Loi de l'accès à l'information, a été remis à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy le 9 septembre. Ce dernier conclut que des débris présents dans le vide sanitaire du bâtiment contiennent de l'amiante. 

L'étude de la firme Les services EXP. inc. démontre aussi la présence de moisissures dans ce même vide sanitaire. « Le dénombrement n'est pas élevé, mais significatif », peut-on lire. 

Le vide sanitaire scellé en attendant les travaux

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy se fait rassurante : la découverte de l'amiante et des moisissures a été faite à la suite de travaux pour aménager des classes de première année l'été dernier. Aussitôt que l'entrepreneur a observé des débris dans le vide sanitaire, la Commission scolaire a fait faire une expertise.

« [L'entrepreneur] a vu des débris de construction alors il nous a signalé le fait, explique la directrice générale adjointe Danielle Lemieux.  Mme Lemieux précise que l'important était de sceller le vide sanitaire en attendant de procéder aux travaux parce que l'année scolaire était commencée.

Le vide sanitaire en question a donc été complètement sécurisé, ce qui fait en sorte, selon elle, que ceux qui fréquentent le bâtiment ne sont exposés ni à l'amiante ni aux moisissures.

La Commission scolaire travaille à établir avec la firme EXP. la liste des travaux à faire au cours de l'été prochain et à déterminer combien ils vont coûter.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards