Retour

De la barbe à papa pour sensibiliser la communauté au commerce équitable

Chocolats et barbe à papa équitables étaient offerts aux étudiants du Collège Laflèche mardi, un prétexte pour les sensibiliser aux grands principes du commerce équitable à l'occasion du mois qui lui est consacré.

Un texte de Marie-Ève Trudel

« Il y a un juste prix pour les producteurs du sud qui ont l'accréditation équitable donc un salaire trois à cinq fois plus élevé », rappelle la responsable du comité jeunesse du Comité de solidarité Trois-Rivières (CS3R), Anick Michaud.

Parmi les principes du commerce équitable, Anick Michaud constate que certains d'entre eux demeurent moins connus du public, notamment celui du respect de l'environnement. « Il y a un aspect social très connu, mais dans les principes du commerce équitable, il doit aussi y avoir des normes au niveau du respect de l'environnement, donc moins d'engrais chimique par exemple », dit Anick Michaud.

L'interdiction de faire travailler des enfants est un autre aspect garanti par la mention équitable que le CS3R a pu faire valoir à la centaine d'étudiants venus partager une barbe à papa.

D'autres activités sont organisées au cours des prochaines semaines pour souligner le mois du commerce équitable. Une activité semblable se déroulera au Cégep de Trois-Rivières le 5 mai. 

Trois-Rivières, ville équitable. Et après?

Plus de 57 commerces offrent des produits équitables à Trois-Rivières. Cela a d'ailleurs permis à la ville d'obtenir la certification de ville équitable en 2014. « On a même de la laine équitable à Trois-Rivières! », dit Anick Michaud pour exposer le large éventail des produits offerts.

Le CS3R souhaite aller plus loin tant du point de vue individuel que collectif. « Pour le citoyen consommateur, de retrouver un ou deux produits équitables dans son armoire, ce serait déjà un beau geste », dit-elle.

« Comme ville, on aimerait agrandir le bassin d'endroits où l'on retrouve des produits équitables », dit Anick Michaud. « Au-delà des marchés et des cafés, pourquoi ne pas penser aux hôtels ou aux gîtes par exemple? »

Le CS3R approche également différents établissements d'enseignement et des entreprises trifluviennes pour remplir cet objectif de sensibilisation aux produits équitables. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine