Retour

De nouvelles structures pour planchistes au parc des Ormeaux

Un nouveau parc de planche à roulettes verra le jour dans le parc des Ormeaux à Trois-Rivières. Un règlement a été adopté mardi soir au conseil municipal, confirmant que la Ville ira de l'avant avec ce projet d'aménagement.

Un texte de Camille Carpentier

Un projet de règlement décrétant l’emprunt de 700 000 $ avait déjà été adopté lors de la séance du 21 août pour la construction de l’aire de jeux spécialisée en béton. Elle remplacera celle déjà en place qui est constituée de structures métalliques.

Bien qu’il ait proposé le projet de règlement à la séance du conseil le 21 août, le conseiller Pierre-Luc Fortin avait remis en question la manière de faire de la Ville dans ce dossier. La facture du projet avait doublé, sans raison apparente selon lui.

« Normalement, ces propositions-là doivent être présentées au Comité des loisirs. On n’a jamais eu de présentation, note-t-il. C’est difficile de prendre une décision éclairée. Le projet en soi, il est très beau, mais on nous présente ça le vendredi pour que ça soit adopté le lundi, avec une augmentation de 300 000$. »

891 000 $ pour les pistes cyclables

Un contrat de 891 000 $ pour l’aménagement de pistes cyclables a été accordé à l’entreprise Maskimo Construction inc. Cinq tronçons seront couverts pour relier le boulevard Gene H. Kruger, le parc des Chenaux, le parc Marguerite-Hayet, le parc Dessureault et le parc Châteaudun au réseau cyclable. La Ville déboursera la moitié de la somme du projet, qui avait d’abord été estimé à 1 million de dollars.

Changement du système de réfrigération à l’aréna Jérôme-Cotnoir

Un avis de motion a aussi été adopté pour rendre le système de réfrigération de l’aréna Jérôme-Cotnoir, dans le secteur de Trois-Rivières Ouest, conforme aux normes provinciales. Tous les autres arénas de la Ville ont déjà bénéficié de ces rénovations. Un emprunt de 2,35 millions de dollars a été décrété.

Réaction du maire à la candidature d’André Bertrand

Le maire Yves Lévesque, qui s’est d’abord passé de commentaire sur l’entrée d’André Bertrand dans la course à la mairie, s’est montré plus bavard avant la tenue du conseil municipal, mardi soir. Tout en soulignant que la population aura plus de choix le 5 novembre, le maire sortant n'a pas manqué de vanter son bilan.

« Quelqu’un qui n’est pas au conseil peut dire n’importe quoi, il n’a pas d’information, a-t-il ajouté. Mais quelqu’un qui est au conseil ne peut pas dire n’importe quoi. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine