Retour

Débat des candidats à Chez nous le matin : les PME et la livraison du courrier font l'unanimité, le niqab divise encore

Le développement des PME, l'importance de la livraison du courrier à domicile et le soutien à l'industrie forestière ont fait l'unanimité parmi les participants au débat électoral organisé par l'émission de radio Chez nous le matin.

Un texte de Michelle Raza

La néo-démocrate Myriam Beaulieu, le libéral François-Philippe Champagne et le bloquiste Louis Plamondon ont participé au débat. Le Parti conservateur du Canada n'était pas représenté au débat, puisque le candidat dans Richmond-Arthabaska Alain Rayes a annulé sa participation.

Les trois participants ont convenu que le développement économique de la Mauricie et du Centre-du-Québec passe d'abord et avant tout par le développement des PME et le soutien à l'innovation. Ils ont tous suggéré des allègements fiscaux pour les PME.

La livraison du courrier à domicile a aussi fait consensus. Les candidats estiment que le gouvernement conservateur a fait fausse route en proposant que le courrier soit désormais livré seulement dans des boîtes postales.

Les divergences ont toutefois surgi à la mention du niqab par Louis Plamondon, qui à l'instar de son parti, croit que la position du gouvernement conservateur sur la question « est un pas en avant. »

« Appuyez le gouvernement conservateur, c'est un pas en avant, après dix ans », s'est interrogé avec véhémence le libéral François-Philippe Champagne. Il s'est agi du seul éclat de voix de ce débat qui est demeuré plutôt consensuel.

Les représentants du Parti libéral du Canada, du Nouveau Parti démocratique et du Bloc québécois ont aussi abordé le besoin d'investissements pour l'industrie forestière, surtout en ce qui a trait aux industries de deuxième et troisième transformation.

Plus d'articles

Commentaires