Retour

Décès de Sonia Blanchette : le coroner dépose son rapport d'enquête

La coroner Denyse Langelier vient de rendre public le résultat de son enquête sur le décès de Sonia Blanchette survenu le 16 janvier 2015. La femme était accusée d'avoir tué ses enfants Anaïs, Loîc et Lorelie dans son appartement de Drummondville en décembre 2012.

Selon la coroner, Sonia Blanchette, qui avait 35 ans au moment de son décès, a commis un suicide en jeûnant volontairement sur une période prolongée. Elle a ainsi voulu éviter les longues années de détention auxquelles elle aurait pu être condamnée au terme d'un procès qui n'a jamais eu lieu, estime la coroner.

Elle a expliqué son choix à ses proches et a aussi écrit une lettre, le 26 novembre 2014, dans laquelle elle demande qu'on respecte son droit à mourir et que sa décision de mettre fin à ses jours est irrévocable. Sonia Blanchette ne veut pas qu'on utilise de technique médicale pour l'alimenter et prolonger ses jours. Elle obtient même des avis juridiques sur son droit à mourir. 

Séquence des événements

Sonia Blanchette était incarcérée à l'établissement de détention Maison Tanguay depuis le 4 janvier 2013, et ce, jusqu'au moment de sa mort. Entre-temps, elle a fait plusieurs séjours à l'Institut Pinel, où elle a vu un psychiatre. Ce dernier pose un diagnostic de trouble d'adaptation avec humeur anxieuse et dépressive avec des traits de personnalité passive agressive et obsessionnelle. Aucune dépression majeure ni trouble psychotique n'est diagnostiqué.

C'est à compter du 16 septembre 2014 que l'accusée a cessé de s'alimenter et de s'hydrater et a refusé les soins médicaux. Le 4 décembre, on la transfère à l'Hôpital Sacré-Coeur, car son état de santé s'est dégradé. Un médecin spécialisé en soins palliatifs l'examine et juge que son état ne requiert pas ce type de soins. Sonia Blanchette retourne donc au centre de détention. 

Son état a continué de se dégrader, si bien qu'on la retourne à l'Hôpital Sacré-Coeur le 19 décembre, où l'équipe de soins palliatifs la prend en charge et lui offre des soins de confort. Son décès est constaté le 16 janvier 2015 à 1 h 35. Des proches étaient présents à ce moment. 

Plus d'articles

Commentaires