Retour

Défaite amère pour Yvon Boivin : il concède la victoire à Robert Aubin et se retire de la vie publique

« Je tire définitivement ma révérence de ma vie publique, de ma vie politique. Pour moi, c'est terminé ». C'est en ces mots que le candidat libéral défait dans Trois-Rivières, Yvon Boivin, visiblement amer de la tournure du scrutin, s'est exprimé au lendemain d'une chaude lutte dans la circonscription de Trois-Rivières.

Un texte de Marie-Ève Trudel

L'ex-président de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) jette la serviette, même si c'est avec une mince avance de 1,4 % que le député sortant Robert Aubin a eu le dessus.

Appelé à réagir à la suite de sa défaite lundi soir, Yvon Boivin a refusé de reconnaître la victoire de son rival néodémocrate. Mardi matin, il tenait un tout autre discours : « Le comptage soulève des questionnements, mais je concède aujourd'hui avec 900 voix de majorité la victoire à Monsieur Aubin », a dit Yvon Boivin en entrevue à l'émission Chez nous le matin. « La population a fait le choix de confier le mandat à un autre leader, un leader néodémocrate qui sera dans l'opposition », a-t-il dit. 

Même s'il reconnaît que la démocratie a parlé, Yvon Boivin croit que le résultat n'est pas à l'avantage des électeurs. « Trois-Rivières sort grandement affaibli de cette situation-là », a dit Yvon Boivin, soulignant que la Ville échappe à l'entrée massive des libéraux à Ottawa.

Une campagne sur fond de pyrrhotite

« Les gens m'ont vu pendant six ans dans la crise de la pyrrhotite. Je me suis donné coeur et âme dans ce dossier-là », a rappelé Yvon Boivin qui a pris sa décision pour la suite des choses. Il ne fera pas équipe aux côtés du candidat élu dans le dossier de la pyrrhotite.

Par ailleurs, Yvon Boivin s'est dit déçu de n'avoir été associé qu'à la cause de la pyrrhotite. « Les médias dès le début ont passé leur temps à m'amener [à être] l'homme d'une cause. (...) Je n'ai pas voulu être l'homme d'une cause », dit-il, affirmant néanmoins ne pas blâmer pas les médias.

Le candidat défait a tenu à remercier les gens qui ont voté pour lui. « Il y en a quand même 30% », reconnaît-il. 

Le néo-démocrate Robert Aubin a remporté l'élection, récoltant 31,7% des voix.

Pour écouter l'entrevue du candidat élu Robert Aubin à Chez nous le matin, cliquez ici

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine