Retour

Déficit à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy, en Mauricie, termine l'année financière 2015-2016 avec un déficit d'1,5 million de dollars. Le Complexe sportif Alphonse-Desjardins (CSAD) est responsable du tiers de ce manque à gagner (500 000 $).

« Nous essayons de corriger la situation », indique le président de la Commission scolaire, Claude Lessard. Il affirme que des efforts sont déployés pour améliorer la gestion du Complexe.

En 2014, le Vérificateur général du Québec avait soulevé de nombreux problèmes de gestion d'argent au CSAD. Le conseil d’administration du Complexe avait par la suite émis un plan d’action renfermant 61 recommandations.

« Il y a plusieurs actions de réalisées et le Vérificateur général du Québec devrait venir vérifier tout cela dans les prochains mois », affirme Claude Lessard.

Le président n'a pas voulu commenter les procédures judiciaires entamées par la Commission scolaire du Chemin-du-Roy et le Complexe multidisciplinaire des Estacades.

Ils poursuivent quatre ex-dirigeants et une firme de vérificateurs pour 5,6 millions de dollars.

Rénovations d’écoles

Près de 30 millions de dollars seront consacrés à des améliorations aux infrastructures, ce qui est presque le triple de l’an dernier.

Environ 10 millions de dollars serviront à l’agrandissement de l’école Marie-Leneuf. Seize autre millions de dollars permettront de faire des rénovations dans diverses écoles. Pour l’instant, aucun autre agrandissement d’écoles n’est prévu.

Moins de décrocheurs

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy a par ailleurs annoncé que son taux de décrochage continue de diminuer.

Selon les plus récentes donnés, il était de 16,3 % (2013-2014). C’est beaucoup moins qu’en 2005, a déclaré la directrice générale Hélène Corneau. Le taux était alors d’environ 30 %.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine