Retour

Demandes d'admission au cégep : les parents de plus en plus impliqués

À moins d'un mois de la date limite pour soumettre une demande d'admission dans les cégeps, on constate que plus en plus de parents accompagnent leurs enfants lors de journées portes ouvertes dans les établissements collégiaux du Centre-du-Québec.

Parfois, ils sont même plus nombreux que les futurs étudiants. Un phénomène que l'on n'observait pas il y a 20 ou 30 ans selon les spécialistes.

Par exemple, la direction du Cégep de Drummondville estime avoir reçu environ 900 personnes à l'occasion de la journée portes ouvertes organisée cette année, dont 60 % étaient des accompagnateurs.

Ce phénomène ne surprend pas le professeur titulaire à l'Université de Sherbrooke, Sylvain Bourdon.

« Ces parents-là ont vécu le cégep pour plusieurs ou ont vécu les études postsecondaires, alors que ce n'était pas le cas avant. Donc, ils se sentent plus familiers avec le milieu et se sentent mieux équipés aussi », explique-t-il.

Soutien plus que financier

Les parents ne sont plus que le soutien financier pour les études de leurs enfants selon M. Bourdon.

« On voyait même des jeunes qui nous racontaient que leurs parents étaient là pour aller plaider pour eux auprès des professeurs quand ils n'avaient pas des notes suffisantes », ajoute Sylvain Bourdon.

Selon le sociologue chercheur, Jacques Roy, peu importe le soutien, qu'il soit moral ou financier, il améliore la persévérance scolaire dans le réseau collégial.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité