Retour

Démolition de l'ex-usine Belgo: Shawinigan élabore un plan de match

Le site de l'ancienne usine Belgo à Shawinigan, fermée il y a plus de dix ans, n'a toujours pas été démoli ou décontaminé, mais le maire de Shawinigan Michel Angers a affirmé qu'un plan de match est en train d'être mis en place dans le dossier.

Michel Angers affirme avoir eu une rencontre « très productive » avec des représentants du ministère de l'Environnement à Trois-Rivières, ainsi qu’une rencontre téléphonique avec la ministre de l'Environnement, Isabelle Melançon.

« La ministre a été très réceptive à tout ça », a rapporté le maire Angers mardi lors de la séance du conseil de Shawinigan. « On est en train de regarder ensemble comment on va procéder. Il y a des recherches qui vont être faites de son côté, notre contentieux est aussi en train de regarder un certain nombre de choses. Évidemment, ça n’ira peut-être pas à la vitesse " grand V " comme je le souhaiterais, mais ça avance. »

Le maire Angers souhaite que la démolition et la décontamination soient faites au plus vite pour permettre que le site puisse servir à nouveau et permettre le développement économique de sa municipalité.

L'entreprise propriétaire du terrain, Recyclage Arctic Béluga, avait le mandat de démolir les anciennes installations d'Abitibi Bowater d'ici la fin 2017, ce qui n'a pas été fait. Il reste un bâtiment à détruire. La compagnie doit aussi décontaminer le terrain.

Le maire de Shawinigan a dit ne pas avoir de nouvelles de Recyclage Arctic Béluga.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine