Retour

Des briseurs de grève au Comfort Inn de Trois-Rivières

Le syndicat Unifor s'inquiète de la présence de briseurs de grève à l'hôtel Comfort Inn de Trois-Rivières. Il compte poursuivre les procédures pour que le Tribunal administratif du Travail se prononce sur la question.

Dans un rapport, l'inspecteur du ministère du Travail qui avait été mandaté d'enquêter sur ce cas conclut que huit personnes ont franchi le piquet de grève pour aller travailler à l'hôtel.

Le syndicat accuse aussi l'employeur de mauvaise foi. Selon Unifor, la direction refuse de négocier depuis qu'une des copropriétaires s'est dite offensée par le contenu de pancartes où l'on voyait une caricature de la nouvelle propriétaire.

Les salariés sont en grève depuis environ deux semaines. Les deux conventions collectives d'une vingtaine de membres d'Unifor au Comfort Inn sont échues depuis le 1er novembre 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine