Retour

Des centaines de mégots à l'entrée de l'hôpital de Shawinigan

Les patients qui fréquentent les centres hospitaliers de Shawinigan et de Trois-Rivières l'auront remarqué : de nombreux mégots de cigarettes jonchent l'entrée d'établissements de santé de la région. En plus de déplaire à plusieurs passants, la présence de ces mégots révèle que plusieurs fumeurs ne respectent pas le règlement interdisant de fumer à moins de 9 mètres d'une porte ou d'une fenêtre.

À l’entrée de l’hôpital de Shawinigan, la fonte de la neige dévoile la présence de centaines de mégots de cigarettes. Plusieurs visiteurs rencontrés près de l’établissement de santé sont dégoûtés du spectacle.

Un cendrier réservé aux mégots de cigarettes a bien été installé, mais il se trouve à une cinquantaine de mètres de la porte d’entrée, de l'autre côté du stationnement.

De plus, les mégots sont jetés à moins de 9 mètres de la porte, une zone où il est pourtant interdit de fumer.

La codirectrice et porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, Flory Doucas, y voit plus qu’un problème de déchets.

Selon Flory Doucas, la loi sur le tabac est bien respectée, mais il y a place à l’amélioration.

« Il y a environ une trentaine d'inspecteurs pour l'ensemble de la province. C'est peu d'inspecteurs compte tenu du nombre d'endroits qui sont couverts par la loi. »

Sans fumée en 2023

La direction régionale de la santé indique vendredi qu’un nettoyage sera effectué pour nettoyer l’entrée du centre hospitalier.

Le CIUSSS Mauricie Centre-du-Québec précise également qu’une politique adoptée en novembre vise à rendre tous ses établissements sans fumée au 1er mai 2023. Le déploiement de cette politique se fera progressivement au cours des cinq prochaines années.

Avec les informations de Jérôme Roy

Plus d'articles