Retour

Des citoyens demandent à la MRC de Maskinongé d'agir dans le dossier Énergie Est

Le comité vigilance hydrocarbures Maskinongé est insatisfait de la façon dont la Municipalité régionale de comté (MRC) gère le dossier du projet de pipeline Énergie Est. Près de 70 personnes ont signé une lettre ouverte réclamant que la MRC dépose un mémoire auprès du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) qui étudie la demande de TransCanada.

Depuis un an, des citoyens revendiquent que la MRC de Maskinongé commande une étude indépendante sur les risques du passage du pipeline Énergie Est. La Municipalité régionale de comté n'a pas donné suite à leur requête.

Ces citoyens inquiets se sont regroupés et ont documenté les risques. Ils ont présenté le fruit de leur recherche aux représentants de la MRC.

Ils ont notamment trouvé que la MRC de Maskinongé a des sols d'argile marine sensibles et propices aux glissements de terrain. Selon eux, un accident environnemental aurait des conséquences désastreuses, notamment parce que des citoyens vivent aux abords du lac Saint-Pierre.

Le comité vigilance hydrocarbures demande à la MRC de déposer un mémoire au BAPE. Ils sont près de 70 à avoir signé une lettre ouverte adressée au préfet de Maskinongé, Robert Lalonde.

La MRC a jusqu'au 31 mars pour manifester son intention de déposer un mémoire, souligne le comité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine