Odélie Boudreau a 13 ans et elle est en 2e secondaire à l'Académie Les Estacades à Trois-Rivières. Elle a choisi le programme sport-études, profil taekwondo. Elle s'entraîne trois fois par semaine. Jusque-là, rien d'étonnant. Ce qui la distingue des autres, c'est qu'elle est pratiquement aveugle. Odélie ne vise rien de moins que la ceinture noire.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Il y a quelques mois, nous avons assisté à un entraînement de l'espoir olympique Viviane Tranquille. C'est à ce moment que l'entraîneur du groupe a attiré notre attention sur Odélie.

« Regarde la petite là-bas, elle est aveugle », a lancé Tommy Boisvert avec fierté. Si nous ne l'avions pas su, nous n'aurions jamais pu deviner qu'il y avait une taekwondoïste dont la vision est presque nulle parmi ces sportifs de très bon calibre.

Notre équipe de Radio-Canada est retournée au club pour la connaître un peu plus.

 

Sur place, on constate rapidement que'Odélie n'a pas de passe-droit. On exige autant d'elle que des autres, et pourtant son défi est beaucoup plus grand.

« Je vois 0 % de mon oeil gauche et seulement 20 % de mon oeil droit », nous explique-t-elle d'emblée.

Le cerveau d'Odélie a été touché par une tumeur qui a carrément écrasé ses nerfs optiques. Dès le diagnostic, à l'âge de quatre ans, elle a subi une opération pour éliminer l'intrus.

Cette épreuve n'a pas empêché Odélie de foncer et de faire sa place au taekwondo après avoir essayé trois autres sports qui ne l'ont pas emballée.

Une inspiration

« Je peux dire que sa persévérance est contagieuse », raconte son entraîneur.

Odélie s'entraîne avec le groupe de sport-études depuis deux ans. Tommy remarque qu'elle a amené un esprit de camaraderie et que, sans le vouloir, elle entraîne les autres à se dépasser encore plus.

« C'est sûr que le petit gars ou la petite fille à côté qui n'a pas de handicap visuel, il la voit travailler. Je le vois que ça les pousse », raconte-t-il.

Odélie a choisi le taekwondo à l'âge de six ans. Pour commencer, sa mère s'est inscrite avec elle aux cours parents-enfants.

Si tout se passe comme prévu, elle devrait atteindre son objectif. Elle devrait obtenir sa ceinture noire en janvier 2017.

Plus d'articles