Retour

Des cours de français pour attirer de nouveaux résidents à Sainte-Françoise et Fortierville

Les nouveaux arrivants qui ont fait le choix de s'installer à Fortierville et à Sainte-Françoise dans le Centre-du-Québec pourront dès l'automne suivre un programme de francisation près de chez eux.

Les deux municipalités avaient mené une opération séduction au printemps en invitant un groupe d'immigrants à visiter en autobus leurs villages pour les convaincre de s'y établir.

Une opération qui a porté ses fruits puisqu'une première famille originaire du Népal s'est installée pour travailler sur une ferme laitière, et que des discussions sont en cours pour qu'une deuxième famille s'y installe. 

Québec a donc accepté, à la demande des municipalités, d'offrir le cours de francisation à Sainte-Françoise. Auparavant, ceux qui souhaitaient y prendre part devaient se rendre à Trois-Rivières.

Les cours de français seront offerts aux futurs arrivants, mais aussi aux résidents actuels. Déjà trois personnes se sont inscrites au programme, dont Lan Yao, installée à Fortierville depuis quatre ans.

La propriétaire du dépanneur de Fortierville affirme dans un français hésitant: « Dans la vie, besoin de beaucoup, beaucoup de français pour faire de la vie belle! »

L'enseignante qui donnera les cours, Céline Auger, croit qu'ils seront un atout de plus pour sa municipalité.

« Maintenant, en ayant la francisation, on va être capable d'aller chercher des gens qui ont des compétences en agriculture, qui ont un intérêt pour la campagne », se réjouit-elle.

Sainte-Françoise et Fortierville ont investi 12 000 $ pour attirer de nouveaux résidents. Ce montant inclut les frais liés à la mise sur pied des cours de francisation.

D'après les informations de Valérie Houle

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine