Retour

Des dizaines de personnes marchent pour la SLA à Trois-Rivières

Des dizaines de personnes ont marché samedi à l'île Saint-Quentin à Trois-Rivières pour faire connaître la sclérose latérale amyotrophique. Près de 11 000 dollars ont été récoltés pour la SLA.

Aussi connue sous le nom de Maladie de Lou Gehrig, la maladie neurodégénérative, qui attaque les cellules nerveuses du corps, touche une trentaine de personnes en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Les personnes qui en sont atteintes perdent graduellement leur motricité. L'espérance de vie moyenne est de deux à cinq ans après le diagnostic

Carole Landry Laviolette a reçu un diagnostic, il y a deux ans.

Elle a participé à la marche pour tenter de trouver une solution.

« J'aimerais ça qu'ils trouvent la solution pas juste pour moi, pour tout le monde. Ce n'est pas fini, il va y en avoir d'autres. Je n'aimerais pas ça que mes petits-enfants, mes enfants... Il faut qu'il trouve de quoi, ça n'a pas de bon sens », dit-elle.

Cette année, la présidente d'honneur de la marche en Mauricie est la comédienne trifluvienne Isabelle Giroux. Elle incarne une femme atteinte de la SLA dans la série Ruptures.

D'autres marches ont eu lieu ailleurs au Canada, notamment à Ottawa où des milliers de personnes ont défendu la cause.

Avec les informations de Catherine Bouchard

Plus d'articles