Retour

Des explorateurs du Centre-du-Québec attendent beaucoup du G7 sur l'enjeu du plastique

Deux explorateurs marins centricois espèrent que les grands leaders de la planète profiteront du G7, à La Malbaie, pour agir concrètement contre la pollution des océans par le plastique.

Originaires de Saint-Christophe-d'Arthabaska, Michel Labrecque et Julie Ouimet ont sillonné plusieurs océans, sur et sous l'eau, pour réaliser que la pollution prend encore de l'ampleur.

Les images qu'ils ont rapportées de leurs voyages sont saisissantes. On y voit notamment des plages entièrement recouvertes de débris de plastique et des fonds marins couverts de différents déchets.

« J’ai été choqué à plusieurs endroits du monde, explique Michel Labrecque. Presque partout où nous allons, on va retrouver du plastique en quantité industrielle. »

Les deux explorateurs souhaitent que les décideurs, peu sensibles selon eux, prennent de réelles actions pour bannir l'utilisation et la production de matière plastique.

« Quand on a vu les plages où il n’y pas d’espace qui n’est pas couvert de déchets, ça ne peut faire autrement que de nous faire comprendre qu’il est grand temps d’agir », souligne Julie Ouimet.

Avec les informations de Maude Montembeault

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine