Retour

Des funérailles privées pour Alexandre Cazes

La famille d'Alexandre Cazes lance un appel : elle souhaite vivre les funérailles du jeune homme dans la plus stricte intimité.

Dans un communiqué du complexe funéraire J.D. Garneau, diffusé par la firme de relations publiques Pragmatique communication, on peut lire que « depuis la mort d’Alexandre Cazes, sa famille est constamment sollicitée par les médias et par des membres du public ».

Sa famille dit être « incapable de se concentrer sur ce qui compte vraiment pour elle en ce moment : vivre son deuil ».

Le 12 juillet, le Trifluvien de 25 ans a été trouvé mort dans sa cellule de prison à Bangkok, en Thaïlande, sept jours après avoir été accusé d’être à la tête d’un site illégal.

À la suite d’une opération menée par le FBI et la GRC, l’homme a été arrêté. Il était accusé d’avoir créé un site sur le web invisible, AlphaBay, à travers lequel il vendait de la drogue dure, comme du fentanyl et de l’héroïne et des armes à feu.

Le secrétaire à la Justice américain, Jeff Sessions, avait lui-même souligné le démantèlement de ce site, qui est « de loin le plus gros site du web profond ».

Seuls les proches d'Alexandre Cazes sont donc invités à ses funérailles, qui auront lieu samedi à Trois-Rivières. La famille demande aux médias et aux curieux de ne pas se rendre sur place, par respect pour leur deuil.

Le Trifluvien habitait en Thaïlande. Il avait une conjointe et devait bientôt être père. Selon le FBI, il était multimillionnaire grâce à ses activités.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine