Retour

Des groupes de femmes s’opposent à la sortie du prochain film 50 nuances de Grey

La suite du film 50 nuances de Grey, 50 nuances plus sombres, n’arrive sur les écrans que le 14 février, mais déjà des groupes de femmes s’organisent pour boycotter le film.

Plusieurs regroupements au Canada, aux États-Unis et en Australie dénoncent la production tirée du livre du même nom, considérant qu’il normalise les agressions sexuelles et la violence familiale.

Du côté canadien, la campagne est menée par le Centre pour les femmes victimes de violence de London.

Jennifer Dunn travaille pour l’organisme. Selon elle, le film est populaire parce en raison de la façon dont sa promotion est faite. Elle considère que le message est trompeur.

« J’ai entendu des gens dire que c’était un film romantique, que c’était de la pornographie pour femmes, un fantasme ludique. Alors qu’en fait, c’est un homme puissant qui manipule une jeune femme pour avoir des rapports sexuels violents », souligne-t-elle.

Un site Fifty ShadesIsAbuse.com encourage le boycottage du film et encourage le public à faire un don aux refuges pour femmes « où des personnes comme Anastasia [le personnage principal de la série] atterrissent souvent. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine