Retour

Des lettres d'espoir écrites à Trois-Rivières pour des prisonniers torturés ou condamnés à mort

Amnistie internationale Trois-Rivières a organisé un marathon d'écriture cette fin de semaine. Une activité qui a eu lieu à l'occasion du 68e anniversaire de l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Les résidents des environs de Trois-Rivières, de Shawinigan, de Nicolet et de Bécancour étaient invités à écrire un message à des victimes de violation des droits de l'homme.

Elles seront envoyées à des gens rendus prisonniers entre autres à cause de leurs opinions. Certains ont été torturés et condamnés à mort.

Plus de 600 cartes ont été rédigées au kiosque du Carrefour Trois-Rivières Ouest.

Selon l'organisme, qui s'implique depuis 10 ans en Mauricie, 122 pays ont recours à la torture, 61 emprisonnent des gens à cause de leurs opinions et 113 briment la liberté d'expression.

En 2015, plus de 75 % des personnes emprisonnées ont été libérées ou ont vu une amélioration de leurs conditions de détention à la suite des actions d'Amnistie internationale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine