Retour

Des musiciens de tous horizons au onzième Festival de la poutine

Le voile est levé sur la programmation du onzième Festival de la poutine de Drummondville, devenu un des incontournables de l'été pour plusieurs. Une fois de plus, les organisateurs et membres du groupe rock les Trois Accords ont concocté une programmation alléchante qui promet de rallier les mélomanes de tous les horizons.

Un texte de Jean-François Dumas

Robert Charlebois, Marjo et Kaïn font notamment partie des artistes établis qui fouleront les planches du Centre Marcel-Dionne à l'occasion de l'événement créé par les membres des Trois Accords.

De nombreux autres artistes comme Hubert Lenoir, 2Frères et Lisa Leblanc prendront aussi part à cette grande fête de la musique.

« Faire du rap ou du punk avant de la pop, ça ne me dérange pas, souligne le responsable de la programmation et batteur du groupe les Trois Accords, Charles Dubreuil. Tous les styles de musique se mélangent dans la vie et tous les publics peuvent aussi se mélanger. »

Des « poutiniers » et un chef rebelle

Outre le plein de décibels, les festivaliers pourront aussi se sustenter et découvrir les talents d'une dizaine d'artistes de la poutine. Encore cette année, ces derniers travailleront d'arrache-pied pour surprendre les plus fins gourmets et rafler l'ultime honneur : la Fourchette d'Or.

Afin de gagner le coeur du public, ces restaurateurs ambulants décideront peut-être de s'inspirer du savoir-faire du cuisiner rebelle, Antoine Sicotte. À titre de chef invité, ce dernier proposera un atelier culinaire devant public qui promet d'élever la poutine à un autre niveau.

« Ma clinique culinaire sera basée un peu sur la cuisine espagnole avec le chorizo, le paprika fumé et, naturellement, la pomme de terre. J'avais aussi le goût de créer une recette pour les camions de cuisine de rue. Ce sera libre à eux de la faire ou non. On tentera aussi une poutine à saveur suédoise », précise le chef.

Un tremplin pour la relève

Soucieux d'encourager les artistes émergents du secondaire et du collégial à produire du contenu original et de les faire connaître du grand public, le Festival récidive avec son prix les Trois Accords.

« Le prix, c'est de venir jouer devant une foule imposante, mais aussi avec une vraie équipe. C'est une occasion unique », dit fièrement le leader des Trois Accords et directeur général du Festival, Simon Proulx.

Ce dernier s'estime par ailleurs extrêmement fier de voir le rassemblement populaire mis sur pied avec ses camarades maintenir sa popularité année après année. Les spectacles sont généralement à guichets fermés et les 2500 passeports pour les trois jours de festivités s'envolent déjà rapidement, souligne-t-il.

Le festival aura lieu du 23 au 25 août prochain.

Plus d'articles