Retour

Des objectifs ambitieux pour le point de service de santé de Gentilly

Le point de service médical de Gentilly, une branche de la Coop santé de Sainte-Gertrude, a officiellement inauguré ses locaux dimanche et déjà, le centre fait face à un heureux problème : le nombre de membres ne cesse de croître. La situation pousse les gestionnaires à voir plus grand.

« Faut déjà penser soit à un agrandissement, soit à déménager ailleurs à Gentilly », résume l'un des médecins Dr Guillaume Langlois, également co-gestionnaire.

Entre le début des opérations du centre médical en février dernier et l'inauguration, le succès a été au rendez-vous.

De plus en plus de membres s'inscrivent à la Coop et deux médecins ont appliqué pour y travailler en juillet prochain de façon permanente. Le centre est à la recherche d'une super infirmière permanente.

Doubler le nombre de membres pour atteindre les objectifs

La Coop santé pense qu'il est possible très vite de doubler le nombre de membres au sein de la coopérative. En ce moment, ils sont près de 1100 membres.

« Avec 2000 membres, on serait capables d'avoir des locaux neufs, plus grands », dit la présidente Mélissa Plourde qui est d'avis que le centre serait mieux à même d'accueillir de nouveaux médecins et de nouveaux professionnels de la santé.

Le maire de Bécancour est fier de voir que l'effort de quelques citoyens pour préserver des services en santé est si vite récompensé. 

« Dans nos sous-régions, l'idée n'est pas d'attendre que les services nous arrivent, explique Jean-Guy Dubois. C'est de les créer nous autres même, de les provoquer et c'est exactement ce qu'il se passe ici », ajoute le maire.

La réussite sera totale lorsque tous les résidents de Gentilly auront un médecin de famille. La Coop se donne cinq ans pour y arriver.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque