Retour

Des réfugiés syriens au Mont-Bénilde de Bécancour?

Les propriétaires de l'édifice du Mont-Bénilde, à Bécancour, proposent d'y loger temporairement des réfugiés syriens. Ils estiment que leurs installations permettraient d'en accueillir une centaine.

L'ancienne école a, pendant des années, accueilli des centaines de cadets de la Marine. On y trouve, entre autres, des chambres, des installations sanitaires, des salons, ainsi qu'une cafétéria.

« On a pensé qu'on pourrait peut-être offrir des locaux pour les réfugiés syriens. En fait on a des chambres, toutes les installations nécessaires, on s'est dit qu'on ferait un geste humanitaire puis on occuperait une partie de la bâtisse », indique Jean-Guy Doucet, consultant pour le Mont-Bénilde.

Le Mont-Bénilde a officiellement entamé les démarches en envoyant une offre de services officielle au ministère de l'Immigration du Canada. Les députés fédéraux sont aussi mis à contribution et le maire de Bécancour a été avisé. Avant d'entamer le processus d'accueil, s'il y a lieu, le maire veut des réponses à plusieurs questions qui demeurent pour l'instant sans réponse.

« Ces gens-là, il faut qu'ils mangent, il faut qu'ils s'habillent... Est-ce qu'ils vont suivre des cours de français? Est-ce qu'ils vont avoir besoin de services communautaires? », se demande le maire Jean-Guy Dubois.

L'accueil de réfugiés ne retarderait en rien les plans de développement du Mont-Bénilde. Les locations de locaux sont prévues seulement pour l'été prochain et les projets résidentiels continuent d'évoluer au rythme prévu.

Plus d'articles

Commentaires