Retour

Des résidents de Pointe-du-Lac réclament des mesures d'apaisement de la circulation

Des résidents du secteur Pointe-du-Lac à Trois-Rivières s'inquiètent de la vitesse à laquelle circulent les automobilistes sur la rue Grande-Allée. Ils réclament que des mesures soient mises en place pour forcer les véhicules à ralentir dans ce secteur très familial.

Dimanche matin, un véhicule a raté une courbe sur cette rue. Les traces étaient encore visibles cette semaine. « S'il continuait un peu plus droit, il rentrait directement dans ma chambre », raconte Christophe Riverain.

Personne n'a été blessé, mais les résidents du quartier sont inquiets.

« Souvent, il y a des gens qui se croisent, il y a des klaxons, des gens qui breakent sec parce que justement, ils viennent de se rencontrer », poursuit le résident du secteur.Ce genre de scènes, Isabelle Paillé en a trop vues. Elle croit que la sécurité de sa famille est compromise.« Ça roule vraiment vite, puis ça ne respecte pas du tout les lignes, ça fait que je trouve ça un petit peu dangereux pour nos enfants. Au point que je ne laisse pas aller mes enfants tout seuls », relate la mère de famille.Avec une école à proximité, Mme Paillé estime que des mesures s'imposent. « Il ne faut pas attendre qu'il arrive quelque chose. Ça fait 10 ans qu'on demande des arrêts stop et que ça ne fonctionne pas. »

D'autres résidents du secteur rencontrés par Radio-Canada abondent d'ailleurs dans le même sens. 

La Ville dit non aux arrêts obligatoiresLa Ville de Trois-Rivières n'a pas l'intention d'installer des arrêts obligatoires à l'intersection ciblée par les citoyens. Selon elle, la mesure serait inefficace et injustifiée.« La Ville s'est donné des normes. Donc, ils vont avec les cahiers de charge et puis, les règlements qui viennent du ministère du Transport du Québec pour baliser et dire comment, à quel endroit et dans quelle nécessité il faut mettre un arrêt obligatoire », énonce le conseiller municipal du district Pointe-du-Lac, François Bélisle.Pour ralentir les automobilistes, des balises (des poteaux en plastique amovibles) seront bientôt installées le long de la piste cyclable comme ce fût le cas l'an dernier.

Le conseiller municipal n'exclut pas une réduction de la limite de vitesse. « Moi, je calcule qu'un 40 km/h ça serait sécuritaire pour les gens d'un bord et de l'autre », indique M. Bélisle.

Selon lui, la rue Grande Allée est loin d'être un cas unique. « Moi-même, dans le quartier où j'habite, Place du Bois, il y a des problèmes de circulation qui sont similaires, indique le conseiller municipal. À Pointe-du-Lac, j'en ai plusieurs. Le quartier Beau-Vallon a aussi des problématiques de circulation. Ce sont souvent de nouveaux quartiers. »

Avec des informations de Jérôme Roy

Plus d'articles