Retour

Des soins de beauté gratuits pour des familles trifluviennes démunies

À l'approche des Fêtes, une dizaine de familles défavorisées de Trois-Rivières se sont fait dorloter dimanche. Des professionnelles de la beauté ont offert gratuitement leurs services à des familles qui n'ont souvent pas les moyens d'aller chez le coiffeur.

Le salon de coiffure Miuz du centre-ville de Trois-Rivières est habituellement fermé le dimanche. Mais par cette matinée du 3 décembre, il y régnait une frénésie exceptionnelle. Les propriétaires ont invité leurs collègues des autres salons du quartier à mettre leur expertise au service de 11 familles démunies de la région qui se sont fait maquiller, coiffer et masser.

Les enfants ont également pu repartir chez eux avec des cadeaux offerts par des commerces locaux. Les propriétaires du salon ne se doutaient pas qu’une simple idée lancée lors d’une réunion entre amies allait finalement mobiliser 90 bénévoles.

« En fait, on n’a rien demandé à personne. Tout le monde a donné du sien et on a une super belle table de surprise! », indique la massothérapeute et l'une des instigatrices du projet, Maryse Longchamps.

Certains jeunes visiteurs s’asseyaient même pour la toute première fois dans la chaise d’un coiffeur.

« Au début, ils sont un petit peu intimidés », raconte le coiffeur et barbier au salon Miuz, Jordan Gagnon, qui précise que les jeunes prennent rapidement goût à l’expérience.

Isabelle Brossard se réjouit d’avoir pu participer à l’événement avec sa fille.

« Elle avait [les cheveux] jusqu'aux fesses et elle se les ai fait couper aux épaules. C'est la première fois! Ça signifie beaucoup. »

Les six organisatrices espèrent que l'an prochain, davantage de familles pourront vivre l'expérience.

Selon le reportage d'Anne-Andrée Daneau

Plus d'articles

Commentaires