Des urgences de la Mauricie et du Centre-du-Québec débordent. Selon des informations obtenues par Radio-Canada, l'urgence de l'hôpital de Trois-Rivières est à pleine capacité depuis au moins quatre semaines.

La conséquence est que de nombreux patients seraient transportés à Nicolet et Louiseville.

Le CIUSSS confirme que 70 civières étaient occupées dimanche matin à l'urgence de l'hôpital de Trois-Rivières, alors que la capacité habituelle est de 45.

Le Syndicat des infirmières, inhalothérapeutes et infirmières auxiliaires du Cœur-du-Québec (SIIIACQ) dénonce la situation, affirmant que le personnel infirmier aux urgences est épuisé.

« Il est supposé avoir une personne de plus par cinq civières supplémentaires, explique Andrée Guillemette, présidente du SIIACQ. Déjà en partant, ils étaient à moins quatre hier soir, donc à minuit, il y a eu du temps supplémentaire obligé et ce matin, ils étaient à moins cinq. Ils ont réussi à trouver des gens qui ont eu la gentillesse de rentrer, même s'ils étaient en congé, pour essayer de donner un peu de souffle à l'équipe qui était en place, mais c'est vraiment pas facile. »

Certaines personnes disent qu'ils ont travaillé comme s'ils étaient au Vietnam.

Andrée Guillemette, présidente du SIIACQ (CSQ)

La majorité des membres auraient même travaillé des quarts de travail de 16h cette fin de semaine.

La situation préoccupe des travailleurs alors qu'on apprenait cette semaine que l'urgence du Centre Cloutier-du Rivage, secteur Cap-de-la-Madeleine, devrait fermer ses portes l'été prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine