Retour

Des vaccins périmés ont été administrés à Trois-Rivières

Une trentaine de membres du personnel de l'hôpital de Trois-Rivières ont reçu un vaccin pour la grippe périmé. Une succession d'erreurs dans le processus d'entreposage lors d'une activité de vaccination serait à l'origine de cet incident.

Les vaccins ont été entreposés au mauvais endroit, ce qui fait que les infirmières responsables de les récupérer ont pris les mauvais par mégarde samedi dernier.

Ces autres vaccins, qui dataient de l'année dernière, auraient toutefois dû être détruits ou retournés au ministère de la Santé.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSS MCQ) affirme que l'erreur a été détectée rapidement et qu'il n'y a aucun risque pour la santé lié au fait d'avoir reçu un vaccin périmé.

Toutes les personnes concernées ont été contactées et pourront recevoir le bon vaccin si elles le désirent.

Examen de conscience

Le CIUSSS tente de comprendre ce qui a pu se produire. Il travaille à revoir les normes d'entreposage.

C'est la première fois qu'une telle erreur se produit. Le CIUSSS affirme que c'est un cas isolé et qu'il met tout en oeuvre pour éviter que cela ne se reproduise

Désorganisation dans le réseau

Le Syndicat québécois des employés de service déplore cet incident qu'il attribue à une désorganisation du réseau de la santé depuis la réforme du ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette.

Un représentant syndical, Luc Charpentier, affirme que les erreurs se multiplient depuis la fusion des anciens CSSS.

Plus d'articles