Retour

Deuil périnatal : des familles endeuillées soulignent la Fête des anges à Trois-Rivières

Un peu partout dans le monde samedi, des activités étaient organisées pour souligner la Journée de sensibilisation au deuil périnatal. C'était le cas notamment à Trois-Rivières où une dizaine de familles se sont rassemblées au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

« C'est juste la pire douleur que tu ne peux pas avoir », dit une jeune mère, Catherine Archambault, dont le fils Benjamin est mort quelques jours avant sa naissance, qui devait avoir lieu en mars dernier. 

Une envolée de colombes fait partie de la 6e cérémonie de la Fête des anges à Trois-Rivières.

Chaque année au Canada, une grossesse sur cinq se termine par une fausse couche, et près de six bébés sur 1000 sont mort-nés, selon le Pregnancy and Infant Loss Network.

Au Québec, plus de 500 familles par année doivent faire le deuil d'un enfant qui bien souvent, n'a pas eu le temps de naître, selon les données de l'Institut de la statistique du Québec.

L'organisation de la Fête des anges à Trois-Rivières souhaite mieux se faire connaître pour les années à venir.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque