Retour

Division pour l'octroi du premier contrat pour les jeux d'eau

C'est sur fond de division que le conseil municipal de Trois-Rivières a accordé un premier contrat en vue de la réalisation des jeux d'eau à proximité de l'Amphithéâtre Cogeco.

Un texte de Marilyn Marceau

Trois conseillers ont voté contre l’embauche d’une firme pour des services professionnels et d’ingénierie « relatifs à l’installation d’un jeu d’eau et à l’aménagement du chemin par la pose de pavé uni sur le site Trois-Rivières sur Saint-Laurent.

La plupart des décisions sont prises à l’unanimité au conseil municipal, mais mardi soir, Jean-François Aubin, Pierre-Luc Fortin et François Bélisle se sont opposés à l’octroi de ce contrat de 143 931,22 $.

Le projet de 1,5 million de dollars d’installation de jeux d’eau et de pavé uni entre l’Amphithéâtre et le fleuve Saint-Laurent suscite la controverse en raison de son coût élevé. Certains élus et citoyens jugent que l’argent devrait être utilisé à d’autres fins.

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, défend ardemment ces jeux d’eau. Mardi soir, en marge du conseil municipal, il a expliqué qu’un projet d'aménagement d'une fontaine de 19 millions de dollars à Lévis n’a connu aucune opposition.

« Quand on dit qu’on est visionnaire et que ça répond à une demande familiale, on peut voir que d’autres villes ont emboîté le pas avec des projets beaucoup plus grands que les nôtres et c’est un succès », a-t-il déclaré.

Avec la collaboration de Michel Saba

Plus d'articles

Commentaires