Retour

Du Japon au Maroc, les inscriptions abondent pour le 2e cours en ligne de l'UQTR

Les cours en ligne ouverts aux masses (CLOM) de l'Université du Québec à Trois-Rivières suscitent un véritable intérêt. En moins de 48 heures, plus de 600 personnes provenant d'une dizaine de pays se sont inscrites au deuxième CLOM offert par l'UQTR cette année.

Au printemps 2015, le tout premier CLOM offert par l'UQTR avait connu un succès considérable. Des milliers de personnes avaient suivi, via Internet, la formation de cinq semaines portant sur les finances.

Quelques mois plus tard, le CLOM sur le thème du jeu et de la petite enfance attire des curieux de pays aussi éloignés que la France, le Maroc, la Slovénie et le Japon, entre autres.

Le responsable des relations avec les médias de l'UQTR, Jean-François Hinse, croit que son institution a intérêt à poursuivre le développement des CLOM.

« Il peut toujours y avoir un étudiant qui va commencer par suivre un CLOM, un étudiant marocain par exemple, qui, après ça, peut s'intéresser à la formation en éducation ou en activité physique [et qui peut ultimement] décider de venir faire ses études ici », illustre-t-il.

Le professeur qui sera chargé d'enseigner ce second CLOM dès le 2 novembre aborde le défi avec optimisme.

« C'est une valorisation aussi de pouvoir rendre universel le savoir qu'on a, nous, en tant qu'universitaires », explique Mathieu Point, enseignant au baccalauréat en enseignement primaire et préscolaire.

D'après les informations de Claudie Simard.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine