Retour

Éclosion de légionellose à Trois-Rivières : la cause toujours inconnue

Les fontaines du centre-ville de Trois-Rivières ne rouvriront pas avant au moins mercredi, selon la Ville. Cinq d'entre elles avaient été fermées mercredi dernier par mesure préventive, en raison de cas de légionellose dans la région.

Puisque les fontaines sont chlorées, la Ville doute qu'elles soient la cause de l'éclosion.

« Des premiers tests effectués la semaine dernière se sont avérés négatifs. On en a repris des nouveaux. C’est ce qu’on attend présentement, précise le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant. De notre côté, on serait bien surpris que ça soit la cause, mais on veut quand même s’en assurer. »

Depuis le début du mois de juillet, huit personnes ont contracté cette maladie infectieuse et certaines ont dû être hospitalisées. La plupart sont des résidents de Trois-Rivières.

La direction de la santé publique indique qu'aucun autre cas de légionellose n'a été recensé depuis jeudi dernier et qu'elle tente depuis plusieurs jours d'identifier la source de ces cas de légionellose.

Les 16 tours de refroidissement de Trois-Rivières en fonction ont toutes été testées et n'en sont pas la cause.

Des échantillons d'eau des fontaines ont été prélevés la semaine dernière et envoyés au laboratoire du ministère de l'Environnement.

La légionellose s'attrape en inhalant de fines gouttelettes d'eau qui contiennent de grandes quantités de bactéries. La maladie entraîne des pneumonies de gravités variables.

Avec les informations de Sarah Désilets-Rousseau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine