Retour

École Sainte-Marie : les élèves de 5e et 6e années déménagent, le point de service demeure

La Commission scolaire de l'Énergie a annoncé mercredi matin le scénario que le conseil des commissaires a retenu pour la localisation des élèves de l'école Sainte-Marie dans les bureaux de la municipalité de Saint-Boniface.

Un texte de Michelle Raza

Les élèves de 5e et de 6e année suivront leurs cours dans l'édifice de la municipalité pour l'année scolaire 2016-2017. Quant au point de service pour les élèves en difficultés particulières, il demeurera à l'école Sainte-Marie, mais avec quelques adaptations.

Le directeur général de la Commission scolaire Denis Lemaire a déclaré que « notre préoccupation est de favoriser la réussite éducative de tous nos élèves et nous croyons toujours que le fait de maintenir nos jeunes dans leur milieu constitue une façon d'assurer leur bien-être et de mettre en place les conditions idéales pour leur apprentissage. »

La Commission scolaire poursuivra aussi ses démarches pour obtenir un agrandissement de l'école Sainte-Marie. 429 élèves fréquentent actuellement l'école primaire de Saint-Boniface, mais ils devraient être près d'une centaine de plus d'ici seulement 4 ans, alors que la Commission scolaire prévoit 521 inscriptions à l'école Sainte-Marie.

L'école peut accueillir environ 430 élèves. Pour la prochaine année scolaire (2016-2017), on prévoit déjà 450 inscriptions, soit une vingtaine de plus que la capacité actuelle de l'école.

Les parents satisfaits du scénario retenu

Ce scénario satisfait la porte-parole des parents de l'école Sainte-Marie, Marie-Ève Landry : « c'est pas mal ce à quoi on s'attendait. Je suis contente, et je pense que beaucoup de parents vont être contents. » Elle considère aussi que le maintien du point de service à l'école Sainte-Marie est une victoire.

Marie-Ève Landry rappelle cependant que la grande question demeure l'agrandissement de l'école, sans quoi les enfants de la municipalité devront fréquenter des établissements dans d'autres municipalités.

Plus d'articles