Retour

Élections fédérales : les candidats prêts à en découdre

La campagne électorale fédérale n'a pas encore été officiellement déclenchée, mais les candidats s'activent déjà en prévision du scrutin qui aura lieu le 19 octobre. Maude Montembeault est allée à la rencontre de quatre candidats de la Mauricie et du Centre-du-Québec afin de voir où ils en sont rendus dans leurs préparatifs.

Louis Plamondon bien en selle

Élu pour la première fois en 1984 à la Chambre des communes, Louis Plamondon défendra de nouveau les couleurs du Bloc québécois lors du prochain scrutin, mais dans la nouvelle circonscription de Bécancour-Nicolet-Saurel, qui remplace son actuel comté de Bas-Richelieu-Nicolet-Bécancour.

Le doyen des députés à Ottawa est un habitué des luttes électorales. Déjà, les piliers de sa campagne sont en place : ses trois locaux électoraux ont été trouvés, son agent officiel a été recruté et son financement est complété.

Bien que le plafond des dépenses électorales ne sera connu qu'une fois la campagne officiellement déclenchée, Louis Plamondon s'attend à ce que ses activités entraînent des dépenses d'environ 90 000 $. La publicité et les lignes téléphoniques représenteront les principales dépenses.

Pour le vétéran de la politique fédérale, il n'est pas question d'attendre à la dernière minute pour entreprendre sa tournée des événements. Au cours des prochaines semaines, Louis Plamondon se présentera dans les rassemblements de sa circonscription afin d'aller à la rencontre des électeurs.

Des t-shirts pour Dominic Therrien

Le candidat conservateur dans la circonscription de Trois-Rivières entame cette semaine la préparation de son local électoral situé à l'angle des rues Badeaux et Saint-Antoine, au centre-ville.

Dominic Therrien ne se donne toutefois pas de date butoir pour compléter l'installation de son quartier général. Pour le moment, sa priorité est de mettre les choses en place, d'installer ses lignes téléphoniques et de déléguer des tâches à ses bénévoles.

Sans entrer dans les détails, l'avocat de formation et ex-joueur de baseball estime que le financement de sa campagne va bon train. Il a d'ailleurs fait imprimer des chandails qui portent la mention « Équipe Therrien 2015 » en prévision du déclenchement.

Une vaste tournée des résidences pour François-Philippe Champagne

La circonscription de Saint-Maurice-Champlain n'est pas facile à sillonner : son territoire est plus vaste que celui de la Belgique. Le candidat libéral François-Philippe Champagne a donc dû établir ses quartiers généraux à trois endroits stratégiques, soit La Tuque, Saint-Tite et Shawinigan (secteur de Grand-Mère).

Ses trois locaux électoraux ont beau être prêts depuis peu, François-Philippe Champagne est actif depuis plusieurs mois. En fait, le candidat affirme qu'il a amorcé sa campagne il y a près de deux ans. La différence est que depuis quelques semaines, le rythme s'accélère.

Une de ses priorités est de visiter chacune des 83 résidences pour personnes âgées qui sont situées sur le territoire de Saint-Maurice-Champlain. Il a également déjà visité les deux communautés autochtones qui se trouvent dans son comté, soit Obedjiwan et Wemotaci.

Nicolas Tabah prend le départ

Le néodémocrate Nicolas Tabah affrontera entre autres le bloquiste Louis Plamondon dans Bécancour-Nicolet-Saurel. Il reconnaît déjà que c'est tout un défi de mener campagne contre des organisations bien rodées.

Quoi qu'il en soit, Nicolas Tabah affirme qu'une quinzaine de bénévoles travaillent déjà pour lui. Il souhaite d'ailleurs faire doubler ce nombre afin d'être davantage présent sur le terrain.

Pour le moment, le financement demeure un défi important. Tout comme Dominic Therrien dans Trois-Rivières, Nicolas Tabah a fait imprimer des t-shirts à l'approche du déclenchement de la campagne.

Au cours des prochaines semaines, il visitera notamment de nombreux commerces de sa circonscription, trouvera ses locaux électoraux et peaufinera le contenu sur son site Internet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine