Plus de 300 étudiants en soins infirmiers travailleront dans les hôpitaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec cet été. Une façon pour les autorités de la santé de pallier le manque de personnel.

Un texte de Claudie Simard

Ces nouveaux employés ont été embauchés lors de la journée de recrutement qui se tenait à Nicolet le 9 janvier dernier.

L’objectif était de trouver près 380 nouveaux professionnels en soins infirmiers pour la région.

Sur les 368 candidats qui se sont présentés, 309 ont reçu une offre d’emploi, ce qui représente 84 % d’entre eux.

Les autorités de la santé sont satisfaites des résultats obtenus avec cette méthode d’embauche, utilisée pour la deuxième fois.

Mathieu Desjardins explique qu’il faudrait normalement plusieurs semaines pour rencontrer autant de candidats.

Étudiants non sélectionnés

Pour les étudiants en soins infirmiers de 2e année, le contexte était particulier puisqu’il y avait un maximum de 90 emplois d’externe en soins infirmiers disponibles.

Or, 120 candidats espéraient obtenir un emploi.

« On aurait voulu offrir des titres d’externes en soins infirmiers à tout le monde », affirme Mathieu Desjardins, avant d'ajouter : « mais c’est un investissement important, c’est comme des postes de plus, c’est un apprentissage particulier ».

Il y a donc 90 candidats qui ont été retenus, « ce qui est le double de l’an dernier [...] c’est très intéressant », dit-il.

Un emploi de préposé aux bénéficiaires a été offert aux 30 candidats qui n’ont pas été sélectionnés dans cette catégorie.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux n’a pas encore obtenu les réponses de ces étudiants.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine