Retour

En 1967, Trois-Rivières recevait un pont pour Noël

« Trois-Rivières et toutes les régions du cœur du Québec sont dans l'allégresse ». Le 20 décembre 1967, à quelques jours de Noël, le pont Laviolette fut ouvert à la circulation. Un cadeau pour la population qui attendait depuis longtemps ce lien entre les deux rives du fleuve Saint-Laurent.

Sur les ondes de CKTM-TV, Claude Mathieu anime l’émission spéciale sur l’inauguration du pont qui relie Trois-Rivières et Bécancour.

Tout au long de cet extrait, une caméra suit le cortège de dignitaires qui effectue le premier passage officiel sur le pont. Le rythme lent témoigne du style de l’époque, où la narration l’emporte sur les images. L’animateur rappelle les grandes étapes qui ont mené à la réalisation de cette infrastructure qui a coûté 50 millions de dollars.

Il explique que le pont ne porte pas encore son nom officiel, mais qu’il sera baptisé à la mémoire du fondateur de Trois-Rivières : Laviolette.

À la fin de cet extrait, les automobilistes disent ce qu’ils pensent de la nouvelle construction. « C’est une vraie merveille », affirme l’un d’entre eux.

La première pelletée de terre en 1964

Après l’avoir promis en campagne électorale en 1960, le premier ministre du Québec Jean Lesage préside l’ouverture du chantier. Ces images de l’inauguration des travaux ont été filmées le 16 mai 1964. On y voit Jean Lesage aux commandes d’une pelle mécanique puis qui prononce un discours. Il se montre optimiste. Selon lui, cette nouvelle structure bénéficiera à l’économie régionale et provinciale, ainsi qu’au tourisme.

Une histoire marquée par une tragédie

Le 7 septembre 1965, alors que des ouvriers travaillent sur le caisson N2, celui-ci cède à la pression de l’eau. L’explosion qui survient tue une douzaine d’hommes. Ces images silencieuses nous montrent le chantier après le drame.

Au lendemain de la tragédie, la dépouille d’une seule victime est retrouvée. Cinq autres corps sont sortis des eaux dans les jours qui suivent. Ce n’est qu’un an plus tard que les cadavres des six ouvriers qui travaillaient à l’intérieur du caisson sont repêchés.

À l’été 2017, le ministère des Transports entreprend d’importants travaux visant à consolider la structure du pont. Certaines pièces datant de 1967 sont toujours en place, 50 ans plus tard.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?