Retour

En direct de l'univers... du réalisateur Jean-François Blais

L'émission En direct de l'univers imprègne les téléspectateurs de l'univers musical d'une personnalité connue depuis maintenant plus de 8 ans. À cet âge-là, le réalisateur Jean-François Blais, originaire de la Mauricie, était déjà bien entraîné à « jouer à la télé ». Nous avons vécu à ses côtés une émission en direct de la régie.

Un texte de Marie-Ève Trudel

Les collègues de Jean-François Blais le décrivent comme le « capitaine de bateau » ou encore, comme le « chef d'orchestre » de l'émission.

« Depuis quand je veux faire la job que je fais? J'avais six ans, je regardais la télé un avant-midi, je me rappelle, c'était au 6 dans le temps » relate le réalisateur.

Rapidement, son terrain de jeu a pris de l'ampleur. Le sous-sol de ses parents à Louiseville a pris des allures de plateau de télévision, où les jeunes du quartier étaient invités à venir participer au tournage imaginaire. « Chacun avait son poste, si c'était un quiz, il y avait l'animateur et les jeunes concurrents », se rappelle-t-il.

En direct de l'univers, c'est le meilleur des deux mondes pour Jean-François Blais, qui a réussi à unir ses deux passions.

« J'aime la musique. Ne pas avoir fait de télé, j'aurais poussé vers la musique », dit celui qui plus jeune, passait quelques soirs par semaine au Conservatoire de musique de Trois-Rivières.

Fait particulier, c'est Jean-François Blais qui imagine les arrangements musicaux, signature de l'émission depuis ses débuts. L'équipe réussit ensuite à mettre le tout en scène et la magie opère. « On n'a pas besoin de se parler » souligne le directeur musical, Jean-Benoit Lasanté.

Les défis du direct

Les artisans qui travaillent à la bonne marche des émissions diffusées en direct ont très peu le droit à l'erreur. C'est justement ce qui stimule Jean-François Blais, qui a eu la piqure en bas âge.

Fidèle à son habitude, à quelques minutes du début de l'émission consacrée à l'univers de Rémi-Pierre Paquin, Jean-François Blais n'est pas à sa place en régie, mais plutôt sur le plateau où il est occupé à faire des accolades aux collègues accompagnés d'un « Bon show! ».

La personnalité calme et rassembleuse de Jean-François Blais est gage de pérennité selon l'animatrice.

« Je suis convaincue que non seulement on en rend plus, mais qu'on dure plus longtemps avec les années également », explique France Beaudoin.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque