Les vacanciers ont été accueillis avec du temps plus frais et des averses depuis le début des vacances de la construction au Québec. Le temps maussade a eu des conséquences, tantôt négatives, tantôt positives, sur l'industrie touristique de la région. 

Au domaine de la forêt perdue, l'achalandage a presque diminué de moitié comparativement à l'an passé.

« C'est clair qu'on n'a pas l'achalandage attendu avec ces fluctuations de température. Il fait froid ou il pleut », dit la directrice administrative du Domaine de la forêt perdue, Thérèse Deslauriers. « Les gens préfèrent rester à l'intérieur et on les comprend très bien », ajoute-t-elle. 

Quant aux propriétaires de la piscine à vagues H2O, ils parlent d'un impact négatif majeur.

Des retombées positives pour certaines entreprises

Le Musée québécois de culture populaire enregistre une hausse des entrées. « On devrait fermer autour de 11 ou 12 000 donc ça va être excellent », se réjouit François Roy, membre du conseil d'administration du musée. 

Si certains restent en région, plusieurs vacanciers ont l'attrait du sud ce qui fait l'affaire de l'agence Voyages Arc-en-Ciel. Le coordonateur Justin Bordeleau a répondu à plusieurs demandes de dernières minutes. 

Il estime que les gens veulent avoir « une garantie de soleil ». 

De son côté, Tourisme Mauricie affirme que les visiteurs sont au rendez-vous, allant même jusqu'à estimer une hausse de 40 %  des visiteurs comparativement à l'année dernière.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine