Retour

Enfant asphyxié sous un but de hockey : Québec présente de nouvelles normes de sécurité

Le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté vendredi des mesures de sécurité à prendre lors de l'utilisation de buts de hockey. Ce document a été élaboré à la suite de la mort d'un garçon de neuf ans sur une patinoire de Saint-Séverin-de-Proulxville, en février 2013.

Un texte de Marie-Ève Trudel

Les mesures visent à rendre les patinoires et les autres surfaces extérieures plus sécuritaires. Le ministère présente notamment dans le document les caractéristiques des buts de hockey, le contexte particulier de leur utilisation ainsi que les mesures de surveillance et de rangement.

Surveillance et rangement

Le modèle Art Ross, ce type de buts dont la base est en forme de 3, nécessite une attention particulière selon les nouvelles normes du ministère. Il s'agit généralement de vieux buts. 

Un employé ou un bénévole désigné à cette fin doit se trouver à proximité de la surface de jeu durant les périodes d'utilisation des buts.

Les buts doivent être retirés de la surface de jeu et cadenassés l'un devant l'autre ou à même une structure fixe. Si ce n'est pas le cas, ils doivent être entreposés.

Le coroner, qui a dévoilé son rapport en décembre 2014 après la mort du jeune Javier-Alexis Urquiaga, avait noté que le but était de fabrication artisanale et qu'il n'était pas conforme aux recommandations en matière de profondeur.

Rappel des faits

Le jeune Javier-Alexis Urquiaga était seul sur une patinoire lorsqu'il s'est retrouvé coincé sous le but. La victime a été retrouvée par trois personnes qui travaillaient à proximité.

Le garçon a été transporté à l'hôpital de Shawinigan où son décès a été constaté.

Le coroner a conclu que la mort du jeune garçon était évitable. « Il s'agit d'une mort évitable de cause violente par accident. Le décès est attribuable à une asphyxie par compression des structures du cou », peut-on lire dans le rapport.

Plus d'articles

Commentaires



Rabais de la semaine