Retour

Enfin une école primaire sans moisissure à Wemotaci

La communauté atikamekw de Wemotaci inaugurait vendredi sa nouvelle école primaire. L'ancien bâtiment avait dû être évacué d'urgence en 2012, car la présence de moisissures y était deux fois plus élevée que la limite permise par Santé Canada.

Durant les dernières années, les écoliers de Wemotaci ont dû aller en classe dans cinq bâtiments différents, éparpillés sur le territoire de la communauté. Les locaux n'étaient pas toujours adaptés à l'enseignement.

La nouvelle École Seskitin a coûté 9,7 millions de dollars.

Dès lundi, elle accueillera 250 enfants. Cela représente 18 % de la population totale de Wemotaci qui se chiffre à 1400 habitants.

Le nombre d'élèves risque fort d'augmenter au cours de prochaines années. D'une part, Wemotaci connaît un boom des naissances et, d'autre part, plusieurs Atikamekw envisagent de revenir dans la communauté maintenant qu'ils peuvent compter sur une école primaire digne de ce nom pour leurs enfants.

« Nous avons déjà des inquiétudes par rapport à la capacité de l'École, se réjouit le directeur de l'établissement, Gnandi Nabine. Nous atteignons presque déjà la limite. »

Plus d'articles

Commentaires