Retour

Enseignants et infirmières en grève dès le 28 octobre en Mauricie et au Centre-du-Québec

Le Front commun syndical met ses menaces à exécution. Si les négociations avec le gouvernement Couillard continuent de piétiner, c'est le 28 octobre que les employés des secteurs public et parapublic tiendront une première journée de grève rotative en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Un texte d'Alexandre Duval

Dans toutes les régions de la province, les enseignants, les infirmières, les membres du personnel de soutien et administratif ainsi que les fonctionnaires, notamment, débrayeront pendant une journée complète au cours de la semaine du 26 octobre.

Si cette première journée de grève ne fait pas débloquer les négociations, d'autres sont déjà prévues au calendrier. En Mauricie et au Centre-du-Québec, les deux journées de grève suivantes auront lieu les 12 et 13 novembre.

Si les négociations n'ont toujours pas avancé après cette seconde vague de mobilisation, le Front commun déclenchera trois journées de grève nationales les 1er, 2 et 3 décembre.

Un calendrier pour mettre de la pression.

La vice-présidente de la CSN, Francine Lévesque, espère que le dévoilement de ce calendrier forcera le gouvernement Couillard à revoir ses positions.

« On s'apprête à exercer ce mandat de grève-là, si nécessaire, à compter de la semaine du 26 octobre prochain de façon graduelle, de telle sorte qu'on ne perde jamais de vue [...] que notre objectif, c'est de faire avancer la négociation », dit-elle.

« On le dit au gouvernement aujourd'hui : dans deux semaines, on sera en grève si vous n'avez pas donné les mandats nécessaires pour que vos négociateurs puissent avancer des propositions qui soient plus intéressantes », prévient Francine Lévesque.

Le Front commun syndical veut entre autres amener Québec à revoir ses propositions en matière salariale. Le gouvernement propose un gel salarial pour les deux premières années de la prochaine convention collective et 1 % d'augmentation pour les trois années suivantes.

Les enseignants et les infirmières, par exemple, demandent 13,5 % d'augmentation sur 3 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine