Retour

Environ 750 personnes au lancement de campagne d’Yves Lévesque

À l'aide de tableaux et de chiffres, devant une foule d'environ 750 personnes, le maire sortant de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a parlé d'économie, lors du lancement de sa campagne électorale, mercredi soir, dans un hôtel de la ville.

Un texte de Marilyn Marceau

Yves Lévesque tente de se faire élire comme maire de Trois-Rivières pour un cinquième mandat et selon les organisateurs, ses partisans étaient plus nombreux cette année qu’au dernier lancement de campagne, en 2013.

« Je suis content, a déclaré Yves Lévesque. Je pense que ça démontre que les gens sont conscients du travail qui a été fait. »

L’économie était au coeur du discours d’Yves Lévesque. Selon lui, plusieurs indicateurs démontrent que le développement économique s'est accru durant ses années comme maire.

Le maire sortant souhaite attirer des entreprises, des touristes et « créer un milieu de vie » agréable, notamment pour attirer de la main-d’oeuvre dans la ville.

Train à grande fréquence

Le projet que le candidat à la mairie souhaite réalise au cours d’un prochain mandat est l’implantation d’un train à grande fréquence (TGF) reliant Trois-Rivières et Montréal.

Il espère attirer notamment les gens qui peuvent travailler de la maison, mais qui doivent occasionnellement se déplacer à Montréal.

À la rencontre des partisans

Yves Lévesque se tenait dans l’entrée de l’hôtel, mercredi soir, pour accueillir les partisans venus assister à son lancement de campagne. Ce n’est rien pour étonner Laurent Ferland, qui a été l’agent de campagne d'Yves Lévesque en 1998 (pour la course à la mairie de Trois-Rivières-Ouest) et deux autres fois par la suite.

Le secret de la popularité d’Yves Lévesque, selon lui? « Son entregent, il est toujours au-devant des gens. Il a une mémoire phénoménale. Pour les noms, il est dur à battre, dit-il. Il est beaucoup diversifié aussi, alors c’est intéressant, vous pouvez parler de n’importe quel sujet avec lui et il embarque. »

« Je pense que c’est un maire qui a fait des réalisations très positives pour Trois-Rivières et je pense qu’on est sur un bon élan avec M. Lévesque, un développeur qui voit grand pour notre ville », affirme Aminata Parent, venue assister au lancement de campagne.

Plus d'articles

Commentaires