Retour

Étude sur la fluoration de l'eau potable à Trois-Rivières : 1000 enfants demandés

Des parents d'élèves de la Mauricie ont reçu du courrier inhabituel dans le sac de leur enfant dans les derniers jours. Des formulaires d'information et de consentement ont été distribués afin de recruter des enfants pour la réalisation de la recherche sur la fluoration de l'eau potable à Trois-Rivières annoncée il y a un peu plus d'un an.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Le Dr Christian Caron, professeur à la Faculté de médecine de l'Université Laval et chef du département de médecine dentaire au CHU de Québec, recrute des élèves de maternelle, de 1re et de 2e année du primaire au sein des deux commissions scolaires de la région.

Il évaluera la santé buccodentaire des enfants de moins de six ans qui n'ont pas été exposés au fluor parce que la fluoration a cessé en 2008 à Trois-Rivières. Des jeunes de sept et huit ans sont aussi demandés.

Dr Caron souhaite ainsi recruter 500 jeunes à Trois-Rivières et 500 autres à Shawinigan. Même s'il a été mandaté par le CIUSSS - Mauricie-Centre-du-Québec, il rappelle qu'il s'agit d'une étude indépendante. 

En tout, 1500 formulaires seront distribués dans 14 écoles de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. Des élèves de la Commission scolaire de l'Énergie en recevront aussi.

Ils seront évalués avant et après le retour de la fluoration de l'eau. 

Un sujet chaud

En 2014, les élus de Trois-Rivières ont voté en faveur de la fluoration de l'eau potable dans une proportion de 9 contre 7. Il s'agit de la seule grande ville au Québec qui a adhéré au programme de fluoration de l'eau.

Plusieurs opposants manifestent encore leur insatisfaction face à cette décision et réclament toujours un moratoire.

La fluoration devait reprendre en janvier dernier, mais le tout a été reporté à une date ultérieure qui est toujours inconnue.

Du bout des lèvres, le maire, Yves Lévesque, affirme que tout sera prêt dès décembre ou janvier.

Plus d'articles