Des résidents du chemin de la Longue-Pointe, à Drummondville, ont été évacués dans la nuit de mercredi à jeudi en raison de la hausse du niveau de la rivière Saint-François. Treize résidences sont touchées par cet avis.

Des représentants de l'Organisation municipale de sécurité civile a demandé cette nuit aux citoyens de quitter leur domicile et de se rendre dans un lieu sécuritaire.

La Ville avait émis une préalerte d'inondation en fin d'après-midi mercredi et l'organisation municipale de sécurité civile de Drummondville (OMSCD) assure une surveillance constante aux abords du cours d'eau. L'excavatrice flottante, communément appelée « la grenouille », a été dépêchée tôt mercredi sur la rivière Saint-François à Drummondville afin de briser le couvert de glace qui s'y est formé. Trois jours entiers sont prévus pour y parvenir.

Grâce à son travail, les risques d'inondation sont grandement diminués.

Les opérations auront lieu entre le barrage Hemming et la centrale hydro-électrique de Drummondville. Par la suite, l'excavatrice ira plus en amont, près du chemin de l'Aéroport, où il y a également eu formation d'un embâcle au cours du mois de janvier.

C'est une opération qui s'effectue chaque année. « Depuis 16 ans, je n'ai jamais vu ça. Ça ne veut pas dire que ça sera problématique. Ce qu'on fait, ce sont des travaux préventifs pour briser les glaces et faire un corridor qui permettra l'évacuation des glaces sans créer d'embâcle », indique le directeur par intérim au Service de la sécurité civile de la Ville de Drummondville, Yves Beaurivage.

Toutefois, comme l'excavatrice provoque des mouvements de glace, les autorités demandent aux citoyens de ne pas se rendre sur la rivière, car c'est dangereux.

Même si les précipitations annoncées sont importantes, on soutient que pour l'instant, la rivière Saint-François ne sortira pas de son lit.

Plus d'articles