Retour

EXCLUSIF - 5 postes coupés mais des surplus de près de 600 000$ à IDE Trois-Rivières en 2015

Alors qu'Innovation et développement économique Trois-Rivières (IDETR) avait aboli cinq postes, le bras économique de la Ville a terminé l'année financière 2015 avec un surplus de près de 600 000 $. C'est ce que révèle le bilan des états financiers de l'organisme au 31 décembre 2015 effectué par la vérificatrice générale de la Ville, Andrée Cossette, dont Radio-Canada a obtenu copie.

Un texte d'Amélie Desmarais

Cette vérification effectuée au cours de l'hiver par Mme Cossette et son équipe fera l'objet d'un chapitre, comme à chaque année, dans son rapport annuel. Le document qui a été déposé au conseil d'administration d'IDETR au printemps, met en lumière un surplus de 577 620 $ en date du 31 décembre 2015.

Le directeur général, Mario De Tilly, explique que malgré des coupes de près de 700 000$ de Québec en 2015, l'apport de la Ville à IDE Trois-Rivières est finalement resté sensiblement la même en raison de nouveaux mandats qui lui ont été confiés.

Il ajoute qu'à la suite de son entrée en fonction en avril 2015, il a mis en veilleuse de nombreuses dépenses pour prendre le temps d'établir une nouvelle stratégie, ce qui a permis à l'organisme de faire des économies substantielles. « Cette année (2016), il n'y aura pas de surplus parce qu'on prend les bouchées doubles, indique M. De Tilly. Nos projets sont relancés. »

Hausse des salaires malgré les coupes

Le directeur général d'IDETR précise que même si la décision de procéder à l'abolition de cinq postes a été prise par son prédécesseur et que les surplus auraient permis de payer les salaires, il n'aurait pas nécessairement conservé les emplois en question.

« Il fallait faire attention, prévient-il. On est dans un contexte un peu serré, donc ce qu'on a fait c'est de retarder certaines dépenses. On a volontairement arrêté certaines dépenses le temps de voir où on s'en allait. »

Par ailleurs, malgré les coupes, le montant total versé en salaires pour l'année 2015 a grimpé d'un peu plus de 30 000 $ pour atteindre 1 859 000 $.

2 nouveaux emplois

Si 5 postes ont été supprimés en 2015, l'année 2016 a été marquée par la création de 2 nouveaux postes dans le cadre de la nouvelle stratégie d'accélération du développement économique d'IDETR.

« Vous allez me dire ­­est-ce que les cinq personnes qui ont été congédiées par l'ancienne administration auraient pu combler ces postes-là? Non parce que ce sont des spécialistes en finances [qui étaient recherchés] et malheureusement pour eux, ce n'était pas des gens qui avaient cette spécialité-là », explique-t-il.

Plus d'articles

Commentaires