Retour

EXCLUSIF - Trois-Rivières envisage d'abandonner la fluoration de l'eau

Radio-Canada a appris que la Ville de Trois-Rivières envisage d'abandonner le projet de fluoration de l'eau. Les autorités municipales veulent savoir si les produits de fluoration peuvent déloger le plomb des canalisations qui se retrouverait alors dans l'eau. La Ville souhaite obtenir des précisions de Santé Canada.

La crise de l'eau potable à Flint, au Michigan, a ravivé les inquiétudes au sujet de la contamination par le plomb. Trois-Rivières ne veut prendre aucun risque.

« Nous avons pris une première décision avec les informations que les médecins Santé Québec nous ont données, maintenant on veut savoir de Santé Canada, est-ce vrai ces réactions-là, est-ce que ça peut amener des problématiques de santé aux gens ? », dit-il.

La Ville de Trois-Rivières se dit prête à abandonner complètement la fluoration. « À la lumière de nouvelles informations, si effectivement il peut y avoir des problématiques, nous allons stopper tout cela », répète Yvan Toutant.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec assure qu'il n'y a aucun lien à faire entre la fluoration et la présence de plomb dans l'eau. Par courriel, le ministère indique qu'« il serait dommage que des allégations inexactes inquiètent indûment la population et privent des milliers de personnes des bénéfices de la fluoration de l'eau potable sur la santé bucco-dentaire ».

Le ministère juge que des lobbys propagent inutilement des informations voulant que la fluoration et la présence de plomb dans l'eau soient liées.

La Coalition trifluvienne pour une eau très saine se réjouit de voir que les autorités municipales se questionnent sur les dangers du plomb. Ses membres souhaiteraient qu'aucune ville n'utilise la fluoration.

« [Le plomb] non seulement altère le fonctionnement du système nerveux central, mais en plus de cela, va avoir un impact sur le sang, la moelle osseuse, donc peut être une des causes d'une forme d'anémie », affirme le biochimiste et membre de la coalition trifluvienne pour une eau très saine, Christian Linard.

Fluoration encore reportée

Radio-Canada a aussi appris que si le projet de fluoration de l'eau allait de l'avant, il n'aurait pas lieu avant l'automne 2016. La Ville doit compléter des travaux aux équipements près de la prise d'eau de la rivière Saint-Maurice. Elle compte les effectuer au cours de l'été.

C'est la deuxième fois que la Ville reporte la fluoration de l'eau. Elle devait initialement débuter en janvier 2016. Afin de réaliser une étude d'impact, la fluoration a été remise une première fois au printemps 2016.

Pendant ce temps, la Coalition trifluvienne pour une eau très saine poursuit sa mobilisation pour bloquer la fluoration de l'eau. Près de 17 000 signatures ont été amassées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine