Retour

Expérience mitigée pour des gens à mobilité réduite au Festivoix

Certains spectateurs ont l'impression de ne pas pouvoir profiter pleinement du Festivoix. Des personnes à mobilité réduite jugent que lors des plus gros concerts, la zone leur étant réservée est inadéquate.

Jean-Sébastien Proulx, 34 ans, aime aller au Festivoix, mais cette année, il n’a pas apprécié son expérience. Il affirme qu’il n’a pas pu bien profiter des concerts rock, qui sont ses moments préférés du festival.

Il affirme que lors des spectacles où le public du parterre est debout, la vue est complètement obstruée dans la zone pour les personnes à mobilité réduite.

« [Pour le spectacle de] Bad religion, on était très loin de la scène et on s'est reculé par exprès, parce que le son était très mauvais, mais on voyait très mal la scène », raconte Jean-Sébastien Proulx.

Il a décidé que, l’an prochain, il n’achètera pas de passeport pour le Festivoix.

Jean Simard, qui se déplace aussi en fauteuil roulant, a boudé le Festivoix cette année, parce qu’il en avait marre de mal voir les artistes lors des spectacles sur la scène des Voix populaires.

Il se tournera plutôt vers le Festival d'été de Québec, plus accessible aux personnes à mobilité réduite, selon lui.

« Premièrement, on est complètement à l'écart. Deuxièmement, il n'y a pas de plateforme qui nous surélève. Veut, veut pas, en fauteuil roulant, on est plus bas que les gens, donc on voit absolument rien de la scène, dit-il. On est confiné derrière des barrières à droite de la scène. »

Le Festivoix affirme tout faire pour améliorer l'expérience des personnes à mobilité réduite.

Thomas Grégoire affirme qu’il est « impossible de satisfaire pleinement l'ensemble des publics » et ajoute que « les commentaires négatifs concernant le Festivoix, c'est très rare ».

Il faudra attendre l'an prochain pour voir si de nouvelles mesures seront mises en places pour les personnes à mobilité réduites lors des grands concerts rock.

Avec les informations de Catherine Bouchard

Plus d'articles