Retour

Femmes autochtones : la militante Michèle Audette de passage à Trois-Rivières

Les bancs du parterre du Théâtre du Cégep de Trois-Rivières étaient pleins à l'occasion de la conférence de l'ancienne porte-parole de la Femmes autochtones du Canada, Michèle Audette.

Cette dernière était de passage pour parler de féminisme et de la place des femmes dans la lutte pour la reconnaissance des droits des Première Nations au pays. Elle a rappelé que plusieurs mouvements politiques, comme Idle No More il y a quelques années, étaient nés d'initiatives de femmes.

Michèle Audette a aussi rappelé sa joie à l'annonce, en décembre dernier, de la tenue d'une enquête nationale sur les femmes autochtones disparues. 

« Je n'ai pas été élue, mais j'ai atteint mon objectif », a philosophé celle qui a été défaite sous la bannière libérale aux dernières élections fédérales. Elle a aussi avoué qu'elle a pleuré en apprenant la nomination de Jody Wilson Raybold, une femme autochtone, comme ministre de la Justice du Canada.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine