Retour

Fin de l’enquête préliminaire de Stéphane Gingras pour voies de fait contre deux enfants

Le dernier témoin de l'enquête préliminaire de Stéphane Gingras était à la barre, jeudi matin, alors que l'homme est accusé de voies de fait sur deux enfants. Les plaidoiries des avocats se sont déroulés jeudi au palais de justice de Trois-Rivières.

Le juge décidera mardi ou au début du mois de juillet s'il y a matière à procès.

Stéphane Gingras fait face à des accusations de voies de fait graves et de voies de fait causant des lésions, pour des événements survenus avec un an d'écart.

Le premier cas serait survenu le 19 mai 2014 sur un enfant de 7 mois, le suivant en octobre 2015 sur un autre enfant de 4 ans et demi.

L’enquête préliminaire, frappée d’un interdit de publication, s’est déroulée toute la semaine au palais de justice de Trois-Rivières.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine