Le conflit opposant l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) à son ex-cadre Alain Fournier est officiellement terminée, près de quatre ans après son congédiement.

Un texte de'Amélie Desmarais

L'Université a confirmé mercredi après-midi que les parties se sont entendues pour mettre fin au litige qui les opposait devant le Tribunal administratif du Travail (TAT).

Dans un communiqué décrit comme l'unique et exclusive prise de parole publique des deux parties sur le sujet, le président du conseil d'administration, Robert Ricard, affirme que cette entente permettra dorénavant à la direction de « concentrer l'ensemble des efforts de l'équipe de direction de l'Université à la réalisation de sa mission ».

De retour comme chargé de cours

Le contenu de l'entente n'a pas été dévoilé, mais dans le communiqué, l'ex-directeur du service de l'équipement Alain Fournier se dit « fier de poursuivre mon implication comme chargé de cours », ce qui laisse croire que sa réintégration à titre de cadre est exclue.

Rappelons qu'Alain Fournier contestait son congédiement et affirmait avoir été victime de harcèlement psychologique de la part de deux cadres.

Une entente de principe qui prévoyait sa réintégration et 300 000 $ avait aussi été rejetée par le conseil d’administration, il y a un an.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine